thierry-mulot.pleindepages.fr

Vendredi 23 février 2018

Accueil

Bonne année

Vers

Nouvelles

Photos

Téléchargement

Liens

Forum

Livre d'Or

 

Admin

Qui veut du chat ?

Famille d'accueil

Guimauve

Fastoch

Juliette et Frippon

Le coin des végétariens

Pourquoi je suis végétarien

Calendrier

LunMarMerJeuVenSamDim
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 1 2 3 4

Graham Masterton

Un écrivain anglais dont les récits fantastiques me fascinent autant par leur originalité que par leur démesure.
La plupart du temps, ses romans prennent racine dans des légendes anciennes ou bien dans d'autres récits très classiques qu'il revisite dans une perpective bien plus démoniaque et terrifiante que l'original.
Quelques exemples parmi mes livres préférés.

Le portrait du mal : une variation sur le portrait de Dorian Gray.

Le miroir de Satan : Et si Lewis Carol était vraiment passé de l'autre côté du miroir ? Je vous laisse imaginer qui est de l'autre côté et cherche à tout prix à pénétrer dans le monde réel.

Démence : une bonne centaine de fous disparaissent d'un asile psychiatrique du jour au lendemain. Où sont-ils ? Simplement dans les murs, grâce à d'antiques rituels druidiques. Et les bougres sont agressifs.

Enfin le meilleur des meilleurs : Rituel de chair.
Je n'exagère pas en disant que ce bouquin m'a fait se dresser les cheveux sur la tête.
L'histoire est simple : une secte a décidé de prendre une phrase du Christ au pied de la lettre : Mangez, ceci est mon corps.
Les adeptes de cette secte se mangent eux-mêmes petit à petit. Le héros essaie de sortir son fils de cet enfer.
La scène où, pour infiltrer la secte, il se voit obligé de manger son petit doigt cuisiné sous ses yeux, est parmi les textes les plus impressionnants qu'il m'ait été donné de lire.

Et Masterton en a écrit plein d'autres. Cet auteur semble complètement fasciné par le diable et tout ce qui s'y rapporte. Rien ne l'arrête. Quant à ses personnages principaux, ce sont des hommes qui, le plus souvent, sont dans un premier temps totalement incapables de réaliser la pleine dimension de ce qu'ils vivent et qui, croyant bien agir, aggravent plutôt la situation au lieu de l'améliorer. La fin de ses romans est souvent très spectaculaire et le héros y laisse des plumes quand ce n'est pas l'humanité toute entière.
Si vous aimez le fantastique et plus particulièrement tout ce qui tourne autour de la démonologie, vous devez absolument lire Graham Masterton sous peine de passer à côté du meilleur écrivain anglais du genre. Il est souvent comparé à Lovecraft, c'est pour vous dire...

Dernière modification le : 27/10/2010 @ 21:11
Catégorie : Littérature

Mes écrits

Mon premier roman

Le p'tit coin éco

Libéralisme

C'est chouette la croissance

Infos site

Webmaster :
Thierry MULOT

Envoyer un message



Déjà 241190 visites

Sondage

Le fils déchu : qu'en pensez-vous ?

Ze chef d'oeuvre du siècle

J'adore

C'est pas mal

pas lu

Trop gros pour caler un meuble

fnac (franchement nul à ch...)

Son auteur est un grand malade

J'ai baillé les 10 premières pages puis j'ai lâché l'affaire

très bien pour allumer le feu

Je l'utilise page après page dans mes toilettes

Résultats

Haut

Site créé avec Phortail 2.0.9
PHP version 5.2.17