thierry-mulot.pleindepages.fr

Dimanche 21 octobre 2018

Accueil

Bonne année

Vers

Nouvelles

Photos

Téléchargement

Liens

Forum

Livre d'Or

 

Admin

Qui veut du chat ?

Famille d'accueil

Guimauve

Fastoch

Juliette et Frippon

Le coin des végétariens

Pourquoi je suis végétarien

Calendrier

LunMarMerJeuVenSamDim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Primates

J'ai toujours aimé les singes.
Je les trouve gracieux et émouvants. Leur regard est tellement... humain. Je n'arrive pas à les considérer comme de simples animaux. Pour moi, ils sont le lien qui nous rattache au monde animal.
L'observation des singes nous montrent que l'intelligence est une notion qui n'est pas du tout réservée à l'espèce humaine.
Les chimpanzés (au demeurant très peu pacifiques) ont une organisation sociale très élaborée qui repose sur des jeux politiques. Le chef n'est pas le plus fort, mais celui qui a su créer des alliances avec d'autres pour détrôner le chef précédent. Ils utilisent un nombre incroyable d'outils. Selon la tribu, ces outils sont différents et les ainés enseignent aux plus jeunes l'utilisation de ces outils. Ils se protègent de la pluie avec des feuilles, vont chercher des termites avec des brindilles, certains sondent les rivières avec un bâton pour apprécier la profondeur etc...
Les gorilles peuvent apprendre le langage des signes et s'en servir pour communiquer. Ils ont une certaine notion du bien et du mal, ils sont capable d'altruisme.
Que leur demander de plus pour leur reconnaître enfin une intelligence ?
C'est pourquoi je suis favorable, comme beaucoup, à l'élaboration d'un statut particulier des primates et particulièrement des grands singes.
Un statut exempt de devoir, mais rempli de droit :
Le droit à un écosystème préservé.
Le droit de ne plus être charcutés dans des laboratoires pour quelle que cause que ce soit, aussi "noble" soit-elle.
Le droit de ne plus vivre en captivité.
Le droit de ne plus être mangé.
Le droit d'exister tout simplement.
Dans moins de 50 ans les chimpanzés, les bonobos, les gorilles auront disparus.
Dans moins de 20 ans l'orang outang aura disparu dans son milieu naturel. Oui, vous lisez bien : dans moins de 20 ans.
La faute à qui ? A nous, habitants du nord, qui changeons tous les 6 mois de téléphones portables (les métaux et les minerais sont dans les forêts), nous, qui nous gavons de plats cuisinés bourrés d'huile de palme dont la culture détruit rapidement le lieu de vie des grands primates.
A chaque fois que vous voyez hypocritement marqué "huile végétale" c'est de l'huile de palme en majorité. Dans le cas contraire, croyez bien que le fabriquant s'empresse de marquer "huile de tournesol" ou "huile de colza".
Il est possible, en théorie, d'arrêter le génocide (et je pèse mes mots). Il suffit de lire les étiquettes et de décider de ne plus être complice.
je vous avouerais que je suis plutôt d'un naturel pessimiste, mais je fais tout de même attention, afin de pouvoir me regarder dans une glace quand, dans 20 ans, j'apprendrai la mort du dernier orang outang libre de la planète Terre.
Et après, à qui le tour ?

Dernière modification le : 03/11/2009 @ 08:38
Catégorie : Aucune

Mes écrits

Mon premier roman

Le p'tit coin éco

Libéralisme

C'est chouette la croissance

Infos site

Webmaster :
Thierry MULOT

Envoyer un message



Déjà 261212 visites

Sondage

Le fils déchu : qu'en pensez-vous ?

Ze chef d'oeuvre du siècle

J'adore

C'est pas mal

pas lu

Trop gros pour caler un meuble

fnac (franchement nul à ch...)

Son auteur est un grand malade

J'ai baillé les 10 premières pages puis j'ai lâché l'affaire

très bien pour allumer le feu

Je l'utilise page après page dans mes toilettes

Résultats

Haut

Site créé avec Phortail 2.0.9
PHP version 5.2.17