thierry-mulot.pleindepages.fr

Dimanche 27 mai 2018

Accueil

Bonne année

Vers

Nouvelles

Photos

Téléchargement

Liens

Forum

Livre d'Or

 

Admin

Qui veut du chat ?

Famille d'accueil

Guimauve

Fastoch

Juliette et Frippon

Le coin des végétariens

Pourquoi je suis végétarien

Calendrier

LunMarMerJeuVenSamDim
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

A la porte les piques assiettes !

On vit vraiment dans un beau pays.
Ailleurs, ce n'est pas toujours le cas.
Prenez un Syrien par exemple. Le type a deux options.

La première : habiter dans son pays, vivre avec sa femme et ses enfants. Bon bien sur, il y a toutes les chances qu'une de ses filles se fassent enlever par quelques fanatiques barbus, que sa femme ou l'un de ses fils se fasse éparpiller par les bombardements du sympathique et très humoristique Bachar, ou bien enfin d'être torturé par n'importe quel connard qui trouvera qu'il n'est pas assez d'accord avec ses idées mais bon : il aura quand même la satisfaction d'être resté dans son pays. Un peu comme ces juifs qui ont choisi en 1933, et après, de rester en Allemagne. Certes la plupart ont été gazés, mais ils ont tout de même eu la satisfaction de mourir allemand. ça a quand même une certaine gueule.

La deuxième : être lâche et fuir devant ces petites difficultés, prendre le chemin des écoliers (qui fait quand même plusieurs centaines de kilomètres), ou bien faire une petite balade en barque au clair de lune (dommage qu'elle soit un tout petit peu trop chargée), sans prendre la peine d'emmener la glacière pour les bières fraiches, des fois sans même penser à se chausser, tout ça pour aller bouffer dans la gamelle du voisin.

Eh bah, qu'est ce qu'ils choisissent ? la deuxième solution.

La facilité, comme toujours.

Ah là là. Salaud de pauvre.

Non mais vous vous rendez compte ? on est 65 millions et il faudrait en accueillir combien ? 100000 ? Soit à peu près 3 pour 2000 Français ! strictement impossible ! Pas de place.

Les pauvres sont vraiment des égoïstes qui ne pensent qu'à eux. Survivre, survivre, ils n'ont que ces mots là à la bouche.

Vous vous rendez compte que les enfants vont jusqu'à mourir en s'échouant sur nos plages tout ça pour faire parler d'eux. c'est pas du vice ça? Des trucs à vous bousiller le tourisme, écœurant.

Vraiment, je suis très déçu par les pauvres et cette facilité qu'ils ont de toujours demander aux riches de leur donner de quoi bouffer. C'est chiant à la fin.

Bon bah, c'est pas tout ça mais y a foot à la télé ce soir.

Alors, hein, qu'est ce que j'en ai à foot ?

Dernière modification le : 08/09/2015 @ 04:38
Catégorie : Aucune

Mes écrits

Mon premier roman

Le p'tit coin éco

Libéralisme

C'est chouette la croissance

Infos site

Webmaster :
Thierry MULOT

Envoyer un message



Déjà 250101 visites

Sondage

Le fils déchu : qu'en pensez-vous ?

Ze chef d'oeuvre du siècle

J'adore

C'est pas mal

pas lu

Trop gros pour caler un meuble

fnac (franchement nul à ch...)

Son auteur est un grand malade

J'ai baillé les 10 premières pages puis j'ai lâché l'affaire

très bien pour allumer le feu

Je l'utilise page après page dans mes toilettes

Résultats

Haut

Site créé avec Phortail 2.0.9
PHP version 5.2.17